Je suis de retour de vacances, de retour aux bonnes habitudes au boulot. Prête à affronter l’automne d’une façon bien différente qu’au cours des dernières années.

Je ne sais pas si tu as entendu parler du mouvement des entreprises libérées, ces entreprises qui décident de laisser tomber la hiérarchie et de libérer le pouvoir aux employés.

Depuis mai 2016, j’ai expérimenté tout ce que j’ai lu sur le sujet à même JPD Conseil.

Éventuellement, je ferai un portrait de nos nombreux échecs au cours de cette phase d’expérimentation, mais, aujourd’hui, je veux plutôt te parler de ce que j’ai découvert et de ce que je considère comme le cœur de l’entreprise libérée.

Dernièrement, je lisais encore un article de blogue où une personne conseillait d’attendre que les membres de ton équipe soient performants avant de passer à l’entreprise libérée. Ouf. C’est tout le contraire de mes apprentissages comme entrepreneur-e au sein d’une entreprise libérée.

Le cœur de l’entreprise libérée

Pour moi, le cœur de l’entreprise libérée, c’est la confiance.

Aujourd’hui, je suis profondément convaincue que le contrôle et la méfiance nuisent à la performance des employés.

Je t’explique à l’aide d’un parallèle avec ma vie personnelle. Je suis la première à faire le contraire de ce qu’on me demande et ce, depuis que je suis toute petite. Si j’avais l’impression d’être obligée et de ne pas avoir décidé, je ne faisais pas ce qu’on me demandait, voir totalement le contraire. Je ne suis pas contre les objectifs, au contraire. Je suis une performante. Toutefois, consulte-moi avant de me fixer un objectif et ensuite fais-moi confiance dans les moyens pour y arriver. Laisse-moi utiliser ma tête, mon intelligence et mon gut feeling.

Si, moi-même, je réagis de cette façon face à l’autorité et au contrôle, pourquoi est-ce que je devrais m’attendre à ce que mes employées performent dans une entreprise traditionnelle où le patron décide tout?

Le jour où j’ai laissé tomber mon titre de directrice générale, j’ai commencé à voir mes employées briller.

Le jour où nous avons décidé d’enlever le concept d’horaire et de leur faire confiance dans la gestion de leurs objectifs hebdomadaires, j’ai réellement compris que l’humain a besoin de liberté pour se réaliser.

Être une bonne entrepreneur-e, ça commence par être une bonne leader. Être une bonne leader, ça commence par être une bonne jardinière.

L’humain, au sein d’une entreprise, est comme une fleur. Il faut la laisser pousser à son rythme et on a beau vouloir qu’elle pousse plus vite et l’arroser plus, on finira par la noyer.

Alors, mon rôle comme entrepreneur-e, est d’arroser les fleurs en leur amenant des projets motivants et passionnants, avec des clients plaisants.

C’est de les mettre au soleil en leur permettant de travailler dans leurs forces plutôt que dans leurs faiblesses.

C’est de leur fournir un tuteur pour qu’elle pousse bien au départ en ayant leur donnant accès une culture forte et des méthodologies qui ont fait leurs preuves.

C’est aussi d’enlever les mauvaises herbes. Les mauvaises herbes peuvent prendre plusieurs formes!

Et c’est tout. Je leur laisse de l’air et de l’espace en leur faisant confiance.

La confiance, tout simplement.

La confiance ne devrait pas avoir à se gagner. Quand j’embauche une personne, je prends la peine de discuter avec elle et d’apprendre à la connaître avant. Si j’ai un doute, aussi petit soit-il, je m’abstiens. J’ai aujourd’hui appris à écouter ma petite voix. Si j’ai un coup de coeur, je l’invite à se joindre à mon équipe et je lui fais confiance dès le jour 1.

Alors, pose-toi la question : pourquoi ne fais-tu pas confiance à ton équipe?

Les réponses peuvent être multiples.

Si tu ne te fais pas confiance, ça se peut très bien que tu aies bien de la difficulté à faire confiance aux autres. Il y a des professionnels qui peuvent t’aider à ce niveau!

Si tu n’as pas confiance en tes employés, car ils n’ont pas les mêmes valeurs que toi, alors fais du ménage et embauche différemment.

Peu importe, il y a toujours une solution.

Alors, as-tu envie de gérer différemment?

As-tu envie que ton entreprise performe?

Apprends à faire confiance.